Menu de navigation

Agrégateur de contenus

L'éducation bienveillante : une méthode basée sur le respect mutuel

Imprimer

L'éducation bienveillante : une méthode basée sur le respect mutuel

L'éducation bienveillante est plébiscitée par de nombreux parents et spécialistes de l'enfance. De quoi s'agit-il ? Comment la mettre en action ? Focus sur cette méthode positive basée sur le respect mutuel.

Qu’est-ce que l'éducation bienveillante ?

L’éducation bienveillante est une éducation à la paix qui permet à chacun, enfant, parent, professionnel, de vivre des relations harmonieuses dans une forme de respect mutuel.
Cette éducation pose un cadre sécurisant avec des contours clairs qui servent de repères à chaque enfant car rien n’est plus insécurisant que le laxisme. Les neurosciences nous apprennent qu’un jeune enfant, jusqu’à environ 6 ans, ne peut réguler tout seul ses émotions, comme la peur ou la colère car son cerveau n’est pas encore mâture. L’enfant vit des situations quotidiennes sans le filtre de l’expérience. C’est donc aux adultes de jouer le rôle d’accompagnateurs attentifs.
Entre autorité et laxisme, il existe une voie éducative alternative, celle de la bienveillance, structurante et responsable, nourrie des dernières connaissances scientifiques et pédagogiques au service de l’éducation.

L’éducation bienveillante est-ce la philosophie de l’enfant roi ?

L’éducation bienveillante repose sur un socle solide : le respect de chaque enfant dans ses fragilités et ses potentiels et la réponse chaleureuse à ses besoins, là où il en est de son développement, sans brusquer les étapes. Cela ne sous-entend pas de le laisser prendre les décisions tout seul.
Chacun a la capacité à devenir un bon parent, affectueux, attentif, et sensible.
C’est l’amour et l’affection visibles dans tous les gestes du quotidien qui fait grandir les enfants et fait murir leur cerveau en évitant toute forme de stress toxique qui freine le développement de leurs capacités d’apprentissage et de mémorisation.

Quels conseils pratiques donneriez-vous aux parents pour appliquer l’éducation bienveillante ?

1. S’attacher et tisser des liens solides avec l’enfant.

2. Observer l’enfant pour décrypter ses besoins.

3. Comprendre que l’enfant en proie à une forte émotion n’est pas un manipulateur, qu’il ne veut pas de mal à son entourage mais qu’il n’est simplement pas outillé pour réguler seul ses émotions.

4. Favoriser les temps de coopération.

Le mythe du parent parfait est-il un frein à l’éducation bienveillante ?

Il n’y pas de parent parfait et heureusement ! Ce serait ennuyeux et culpabilisant. Un parent a besoin de prendre soin de lui pour prendre soin de ses enfants.
Quand son enfant est en proie à une très forte émotion, le parent est invité à prendre le temps de respirer avant d’intervenir et de considérer l’enfant dans ce qu’il est en train de vivre : il pourra ainsi mieux l’aider à mettre des mots sur ses émotions.
C’est la qualité du temps passé avec les enfants, dans la sincérité et la spontanéité des liens, qui est essentielle.
Encourager les bourgeons de compétences des enfants, soutenir leurs talents, défis et progrès, leur fournir des repères stables pour les sécuriser, leur démontrer de l’affection, leur dire qu’ils sont aimés d’un amour inconditionnel, c’est leur donner les bases de sécurité pour grandir dans la bienveillance.

Titre / Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin / éducation bienveillante

Titre / L'auteur

L'auteur

Auteur / Ensemble pour l'Education de la Petite Enfance

Ensemble pour l'Education de la Petite Enfance

Association reconnue d’intérêt général, qui prévient la précarité de l'enfant et agit pour la bienveillance éducative.

 

https://eduensemble.org/

Titre / Documentation

Ressources

Documentation / Education bienveillante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.