Menu de navigation

Agrégateur de contenus

Vivre avec et après le décès d’un proche

Imprimer

Vivre avec et après le décès d’un proche

La perte d'un enfant ou d'un conjoint est un évènement difficile à surmonter. La Caf accompagne les familles et les aide dans leur travail de deuil.

Au-delà de la douleur qui nous traverse au moment du décès d’un être cher, quel que soit son âge et les circonstances ayant entraîné la mort, c’est aussi un grand sentiment de solitude et d’isolement qui nous rattache à la vie.

Des professionnels à l'écoute

Le décès d’un enfant, d’un parent, d’un conjoint ne se surmonte pas seul-e et face à ce désarroi, les Caisses d’Allocations familiales mais aussi plusieurs associations spécialisées sur les questions de deuil viennent en soutien et accueillent les familles, dans la proximité.

Elles mobilisent des professionnels, à disposition des familles, au moment où elles en ont besoin. Elle peuvent permettre aux parents ayant perdu un enfant de partager leur souffrance, d'être écoutés, soutenus, compris.

L’écoute et l’attention portées par ces professionnels s’appuient sur les projets envisagés avant le décès de la personne, pour libérer les douleurs, travailler sur un nouveau projet de vie et accepter un accompagnement social, psychologique et parfois éducatif lorsqu’une fratrie est également touchée par l’évènement.

En quoi consiste le soutien des Caf

Ce soutien consiste à aider les familles à trouver un nouvel équilibre de vie, tant pour chacun des membres qui la compose, que pour l’harmonie de la vie familiale et sociale :

  • en facilitant les démarches et l’accès aux droits éventuels
  • en mobilisant des aides (Caf, aide sociale à l’enfance, mutuelles, assurances, sécurité sociale, fondations, etc.) pour assurer les frais inhérents au décès, mais aussi pour travailler un nouvel équilibre budgétaire avec parfois des pertes de prestations ;
  • en mobilisant des dispositifs de soutien dans le quotidien de vie des familles et ainsi les aider à trouver une nouvelle organisation, notamment avec les services d’aide à domicile ;
  • en encourageant chacun des membres de la famille à accepter un soutien psychologique pour avancer vers le deuil ;
  • en permettant aux familles de ne pas se sentir seules, par la rencontre avec d’autres personnes touchées par les mêmes drames, au sein d’espaces et de structures spécialisés.

Comment en bénéficier

Les équipes des Caf sont mobilisées sur l’ensemble des départements de France et d’Outre-mer. Elles sont avisées des décès de parents et d’enfants par le biais des services d’état civil, mais elles sont également attentives à toutes sollicitations venant des professionnels et des particuliers pour se mettre à disposition des familles qui en éprouve le besoin.

Focus sur les démarches administratives
Lorsqu’un proche décède, malgré la douleur, des démarches administratives sont à effectuer auprès des organismes de sécurité sociale :

 

D'autres formalités sont à entamer , elles sont détaillés sur le site officiel de l'administration française : Comment faire si...Je dois faire face au décès d'un proche

Titre / Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin / la perte d'un membre de la famille

Titre / L'auteur

L'auteur

Article / Auteur Cnaf

Caisse nationale des Allocations familiales

La branche Famille de la Sécurité sociale aide les ménages dans leur vie quotidienne, et facilite en particulier la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle.

 

http://www.caf.fr/

Titre / Où s'informer

Où s'informer

Titre / Documentation

Ressources

Documentation / Vivre avec et après le décès d'un proche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.